"Les bavardes au marché"

La varenne saint-hilaire, France

 

"Fontaine de la Fraternité"

Longumeau, France

"Livre" pour la bibliothèque

Annonay, France

"Le Quatuor"

Backnang, Allemagne

Villeneuve la Garenne, France

"Louloutte mais enfin"

Commande publique

FA :

Sabine Cherki  bonjour, on vous connaît pour les bavardes au marché de la varenne Saint hilaire. Vos oeuvres sont restées six mois au musée de Saint-Maur, beaucoup de collectionneurs ont prêté les sculptures que vous avez exposées.

SC :

L’exposition à la Villa Médicis réunissait dix ans d’une création qui remettait en question les canons classiques de la sculpture.

FA :

Dans les années 90 vous avez fait évoluer la sculpture figurative.

SC :

J’ai introduit les rondeurs, la sphère était présente dès les premières sculptures, comme un héritage ancien de la forme née de la renaissance Italienne, exacerbée et généreuse. En même temps ma sculpture prenait vie en devenant les actrices d’une scène représentée. Elles suscitaient le rapprochement et appelaient l’affection. Quelle ne fut pas ma surprise dès les premières expositions de rencontrer un public que mes sculptures rendaient familiers .

FA :

5 ans plus tard vous en êtes où ?

SC :

Diverses cultures au cours de mes voyages ont fait évoluer mes modelages vers moins de représentation au profit de plus synthétique et plus expressif. En effet j’ai constaté  que opposer la forme du corps simplifié aux visages, mains et pieds modifiait l’expression. De plus ma précédente recherche sur le mouvement relevait de ce même contraste.

Le sentiment est plus intense, sans détour.

FA :

Vous avez fait un film avec Jean Tardieu qui était un grand poète, où cela vous a-t-il mené ?

SC :

Il m’a transmis son esprit original. Ses pièces courtes, un  mot pour un autre ont créé des situations inattendues, ses scènes ordinaires prenaient la forme de la dérision. Aujourd’hui mes animaux issus des contes et légendes racontent (le roi lion ou le chat botté).

FA :

La sculpture est votre activité principale, que diriez-vous de la peinture ?

SC :

Le dessin et la peinture ont toujours accompagné la sculpture. En deux dimensions, appliqué sur un fond plan, cette forme d’expression vient compléter la recherche permanente du langage plastique qu’il soit esthétique où thématique.

La création ne doit pas s’appauvrir au gré des modes, des répétitions ou des compromis commerciaux.

Le public ne se laisse pas tromper et reste fidèle aux artistes authentiques et créatifs.

Prix de Sculpture

Colombes

Saint Arnoult en Yvelines

Draveil

Garches

Bougival

Longpont

Rueil-Malmaison

Prix salons

Artistes et Amateurs d'Art

Prix louis Debré

Artistes Français (médaille de bronze)

Lauriers Wiso

Mérite Artistique Européen

Promotion des Arts de Nancy (médaille d'or)

Brisson Drucker (salon violet)

Prix de la ville

Nancy

Vittel

Saint-Armand

Ozoir la Ferrière

Prix du public

Lions Club de Draveil les Aulnes

Formes et couleurs de Velizy

La presse

Natacha Zenatti:

Carnettiste, Portraitiste & Artiste peintre - Natacha Zenatti -

Découvrez Natacha Zenatti, carnettiste de voyage, portraitiste et artiste peintre cotée : des œuvres uniques et originales 

www.natpalette.com​​

Mes coups de coeur

La presse